À la garderie

Hier, Liam a fait sa rentrée à la garderie. Il avait sorti son beau sac à dos pour l'occasion!
Ici, les femmes prennent généralement 1 an de congé parental, donc à même pas 7 mois, c'est vraiment le plus petit.

Donc pour vous faire un topo, les enfants vont à la garderie jusqu'à 5 ans et on a le choix entre :

- les Centres de la Petite Enfance, l'équivalent des crèches françaises. C'est l'idéal mais les listes d'attente sont longues. J'ai inscrit Liam dès que j'ai appris que j'étais enceinte et j'ai espoir qu'il ait une place d'ici un an ou 2.

- les garderies privées qui sont des structures plus ou moins grandes avec un ratio d'environ une gardienne pour 4 enfants.

- les garderies familiales, des femmes qui gardent les enfants chez elles, solution inenvisageable pour moi.

J'ai donc trouvé une garderie privée à 5 minutes à pieds de chez nous. J'ai tout de suite aimé l'ambiance. Il y a 8 à 10 enfants pour 3 à 4 gardiennes qui viennent de Cuba et de République Dominicaine. Et il y aura maintenant 3 enfants de blogueuses françaises!

Le coût de cette garderie est de 30$ par jour mais avec le paiement anticipé des aides fédérales et provinciales et en fonction de nos revenus, nous ne paierons pas plus de 150$ par mois.
Nous avons un agenda de communication bien pratique pour savoir ce que Liam a fait de sa journée. En tout cas, il n'a pas l'air perturbé et les gardiennes m'ont dit que c'était un bébé facile. On va quand même y aller en douceur quelques heures par jour pendant un mois car je ne reprends le travail que le 7 novembre.