mercredi 22 juin 2011

Lock out chez Postes Canada

Comme blogspot refuse aujourd'hui que je mette des photos, je vais vous parler du lock out chez Postes Canada.

Le lock out (interdit en France) est une grève de l'employeur. Postes Canada a ainsi fermé provisoirement ses portes depuis le 16 juin pour répondre à la grève tournante de ses 48 000 employés commencée le 3 juin. Postes Canada ne paie donc plus personne : les grévistes et ceux qui étaient non-grévistes et nous n'avons plus aucun courrier depuis le 16 juin.

Postes Canada justifie le lock out par le déficit du régime de retraite et la baisse du volume de courrier, forçant ainsi le syndicat à examiner ses propositions après 7 mois de négociations infructueuses.
Les points en litige sont : la hausse du nombre d'accidents de travail due aux nouvelles méthodes de triage et de livraison du courrier et la perte d'avantages sociaux (hausses salariales moindres, vacances, régime retraite, congés maladie remplacés par une assurance invalidité).

Le syndicat avait pourtant proposé de suspendre sa grève tournante et de retourner au travail à condition de remettre en vigueur la convention collective arrivée à échéance mais Postes Canada a refusé.

Le Canada semble aujourd'hui paralysé, les sites de vente en ligne doivent arrêter de prendre des commandes ou absorber les coûts supplémentaires de livraison en passant par Fedex par exemple. Les entreprises incitent leurs clients à acquitter leurs factures en ligne créant ainsi de nouvelles habitudes qui feront perdre à Postes Canada encore un peu plus de courrier... Au Québec, il y a quand même eu une entente préalable et les chèques de prestations sociales seront livrés par des facteurs.

Le 20 juin, le gouvernement fédéral a déposé un projet de loi spéciale (tout nouveau tout beau) pour mettre fin au conflit à Postes Canada. S'il est accepté, il prévoit d'obliger chacune des parties à présenter une offre de travail finale, et un arbitre choisira l'une ou l'autre des propositions dans son intégralité. Mais comme les députés fédéraux seront en vacances à compter du 23 juin, les débats risquent d'être courts!

En tout cas, j'aime drôlement pas ça, ne rien avoir dans ma boîte aux lettres chaque matin. Mais comme c'est ballot... je ne peux pas non plus envoyer à la Ville de Montréal notre chèque de 2 150$ pour la "taxe de bienvenue" dans notre nouveau condo...

6 commentaires:

Jean-Paul et Emma a dit...

C'est un peu plate cette grève car on attend nos faire parts commandés avant le début du lock out!!

Coralie a dit...

Nouvelle lectrice, je découvre là les pratiques de mon futur pays d'accueil... Heureusement qu'il y a plein d'autres avantages à aller faire un stage à Montréal !!

Marie a dit...

@Emma : je crois que vous allez devoir nous envoyer le faire-part en France ;-)

@Coralie : ce qui me fait rire c'est que quand tu demandes à de nombreux québécois ce qui caractérise les français, c'est souvent la grève qui revient comme réponse!

Coralie a dit...

Oui c'est bien vrai, mais il faut croire que ça fait tellement parti du paysage que l'on ne s'en rend même plus compte !!!
Mais par "pratique" j'entendais précisément le "lock out" (la grève des employeurs si j'ai bien suivi ;), j'ai donc appris quelque chose !

Jean-Paul et Emma a dit...

En effet, a cette allure on vous l'enverra en Italie ;)

Marion a dit...

Oublie pas que tu dois quand même les payer tes taxes :-p même si la Poste ne fonctionne pas ;)