samedi 30 avril 2011

Infidélité

Si ce n'est Ashton à Québec, La Banquise était le seul endroit où j'acceptais de manger de la poutine.
Anne nous a pourtant appâtés avec un tout nouveau restaurant : Poutineville qui a ouvert le 4 avril. Et la particularité, c'est qu'on peut choisir les ingrédients!
Verdict : c'était bon, exceptées les frites congelées.
(Maintenant que j'ai des préoccupations de « môman » : c'était quand même bien appréciable qu'il y ait une table à langer dans les toilettes, chose suffisamment rare pour être soulignée!)

5 commentaires:

  1. Je ne le connais pas celui-là, mais nous on aime beaucoup (plus que La Banquise) aller chez Maam Bolduc pour une poutine, au coin De Lorimier/Marie-Anne...

    RépondreEffacer
  2. Tiens merci, il faudra qu'on teste!

    RépondreEffacer
  3. La prochaine fois que vous venez, j'ai découvert un resto nettement mieux qu'Ashton, où on peut aussi choisir ses ingrédients :)

    RépondreEffacer
  4. On se programmera ça à la rentrée ;-)

    RépondreEffacer
  5. "Poutineville" ça sonne comme "Paradis" à mes oreilles :) :) :) Mais chuis déçue, ils utilisent des frites congelées ?!? Chez moi dans ma cuisine, si ça ne me tente pas de faire de friture, ok, mais au resto, comme on, forcez-vous les gars...

    RépondreEffacer