mardi 6 juillet 2010

Pas de quoi fouetter un chat

Hier soir, nous allions guillerets au concert d'Emir Kusturica and the no smoking orchestra.On connaissait surtout Emir Kusturica comme le cinéaste serbe lauréat de 2 Palmes d'Or au Festival de Cannes mais avant tout pour son très beau Chat noir, chat blanc dont la musique nous avait transportés. Nous avons été bien déçus par un Emir effacé et surtout par un chanteur à la voix atroce qui a profité d'être sur scène pour régler ses comptes en faisant répéter à la foule une cinquantaine de fois "Fuck you MTV". Quant à la musique, les sons rock ont tout gâché... musique traditionnelle et rock ne font pas toujours bon ménage!

2 commentaires:

7 pour le Québec a dit...

Je comprends votre deception !!!
Kusturica est un très bon même excellent réalisateur mais un musicien pas terrible à mon sens.
Il est toujours très effacé sur scène laissant place au Dr Nele (chanteur). Il est vrai qu'il braille plus qu'il ne chante. L'époque de Chat noir Chat blanc est loin now (il devait alors rester une influence de Bregovic) Kiss T.

Marie a dit...

Eh oui... au festival du jazz on a des bonnes et des moins bonnes surprises...