mercredi 20 janvier 2010

A single man

Comme chaque mardi, nous sommes allés au cinéma mais A single Man (traduit en Un homme au singulier au Québec) m'a particulièrement touchée. Ce film ne sortira que le 24 février en France.
C'est le 1er film réalisé par Tom Ford, grand couturier qui a notamment travaillé chez Gucci, Yves Saint Laurent et qui possède maintenant sa propre marque. Celà explique pourquoi ce film est très beau esthétiquement.
L'acteur principal, Colin Firth a remporté avec ce rôle le Prix d'interprétation masculine en 2009 à la Mostra de Venise et c'est bien justifié. Je me demandais qui pouvais bien être cet acteur... grimé de la sorte, je ne me doutais pas qu'il n'avait que 39 ans et que c'est lui qui a joué notamment le personnage de Marc Darcy dans Bridget Jones (avec son superbe pull renne)!
A Los Angeles, en 1962, le professeur George Falconer reste terrassé par la mort de Jim 8 mois plus tôt dans un accident de voiture. Après avoir partagé 16 années de sa vie avec Jim, il n'arrive plus à se tourner vers le futur et ayant perdu le goût de vivre, il décide que ce serait son dernier jour. Il ne se doute pas que petits événements et rencontres vont peut-être lui faire envisager une vie après Jim.

Les personnages secondaires dégagent également beaucoup d'émotions et d'intensité comme Charley (Julianne Moore), la vieille amie qui ne semble pas comprendre l'homosexualité de George et qui regrette de ne pas être plus pour lui et Kenny, l'élève en quête de sens qui se rapproche de George lorsqu'il le sent à la dérive.
C'est en finesse qu'on découvre la détresse profonde d'un homme qui n'arrive plus à voir que le passé. C'est un film sensible, interprété avec justesse et avec des images d'une rare beauté semblant provenir d'une pellicule des années 60.

2 commentaires:

Anne a dit...

La bande annonce vue plusieurs fois ne me donne pourtant pas envie de voir ce film...

Marie et Frank a dit...

Le ressenti, c est très personnel... Celine n a pas du tout aime!