Visiter Shanghai en 6 jours



Arrivée : De Chypre, de l’aéroport de Larnaca, avec escale à Moscou, avec Aeroflot. 

Visa : obtenir un visa chinois étant long, cher et fastidieux, nous avons choisi de visiter Shanghai en profitant de l’exemption de visa possible en y restant moins de 144h (6 jours). Pour être éligible à cette exemption, il faut être en possession d’un passeport en cours de validité, d’un titre de transport aérien, maritime ou terrestre avec un siège confirmé vers un pays (ou région) tiers dont le départ est prévu dans les 144h suivant l’arrivée en Chine et disposer, si nécessaire, d’un visa ou d’un passeport en cours de validité pour le pays de destination finale (qui ne peut être la Chine, mais autorisé pour Hong-Kong et Macao). Cette exemption de visa est totalement gratuite.

Dates : du 3 au 9 octobre 2019 (6 nuits) 

Logement : le Tours Soho Garden Hotel (6 nuits) avec petit-déjeuner asiatique et à 5 minutes du métro à pied

Coût moyen par jour : 92 euros 

Départ :  vers Taipei, la capitale de Taïwan par avion 

Langue : le chinois

Monnaie locale : le Yuan (RMB)

Les prix sont pour 2 adultes et 1 enfant de 8 ans (= 2,75 personnes)

Le coût par jour comprend le logement, les repas au restaurant, les activités, l’épicerie et les petits souvenirs/achats pour nous 3. 

Les transports

Arrivée de l’aéroport : comme nous sommes arrivés très tard, il n’y avait pas de transports en commun, nous avons donc été contraints de prendre un taxi vers le centre-ville pour 28 euros (216 RMB).
La ville est bien desservie par le métro mais en choisissant un hôtel bien situé, on peut faire beaucoup de choses à pied. En plus le métro ne coûte quasi rien!

Voici ce qu’on a pu faire en 6 jours à Shanghai

La Place du Peuple

Le marché aux fiancés où les parents s’installent la fin de semaine pour « vendre » leur progéniture. Ils affichent sur des parapluies des feuilles sur lesquelles ils décrivent leurs enfants : taille, poids, profession, qualités… Sinon la Place du Peuple, c’est aussi des jardins, une fête foraine un brin vieillotte, de la bouffe de rue etc.


Des centres commerciaux où on sent des influences de la culture « kawaii » japonaise. Tenues de baby dolls, centres d’amusement avec de nombreux adultes qui tentent d’attraper le maximum de peluches, séances photos avec un lama toiletté/habillé, amis venus jouer à Just Dance…


K11, un centre d'achat hyper moderne, mais pas vraiment abordable.


East Nanjin Road pour ses nombreuses boutiques (Lego, M&Ms, Mini-So…) et ses enseignes lumineuses le soir.


Le Bund qui se trouve au bout d’East Nanjin Road. C’est une promenade au bord du fleuve Huangpu, avec une magnifique vue sur Pudong. Le soir, les bâtiments s’illuminent et on peut y admirer des projections variées.


Pudong, le quartier aux gratte-ciels de Shanghai. Torticolis quasi garanti!


Jing An Temple : immense et joli temple, à côté d'un centre d'achats (intéressant pour son assortiment de mets locaux) et en face d'un charmant parc, le Jing An Park.


Balade dans l'ancienne concession française, quartier agréable avec ses platanes, ses nombreuses boutiques arty et ses petits restaurants.


Nous promener dans des parcs où les hommes jouent aux cartes ou au jeu de go, où les couples dansent, où les gens font du tai-chi.


Le Jardin de Yuyuan était malheureusement fermé pour rénovation, mais l'immense centre d'achats déguisé en temples qui le jouxte fonctionnait à merveille! Le Pont aux 9 Zigzags - avec sa horde de touristes, bien sûr!


Une croisière d'une bonne heure sur le fleuve, croisière qui permet de voir les deux rives de la ville : d'un côté Pudong et ses gratte-ciels, de l'autre Puxi, avec le fameux Bund parsemé de bâtiments historiques construits par les Américains.


Le zoo de Shanghai : un endroit rêvé pour un petit garçon adepte des animaux. C’est un immense parc qui, à défaut de présenter les animaux de manière moderne et éthique (parfois), a la chance d’avoir deux pandas géants et pleins d’autres espèces – de nombreux singes notamment.


Nos 3 coups de cœur


Le Bund

Comme expliqué plus haut, le Bund est une longue promenade au bord du fleuve. D’un côté, on voit une série de bâtiments historiques, et de l’autre, on voit le fleuve et l’armée de gratte-ciels en second plan. Si la vue est agréable en journée, elle est magnifique le soir, car des projections et jeux de lumière se font sur les principales tours. Un véritable spectacle, gratuit de surcroît. Par contre, agoraphobes, passez votre chemin! La foule est quasi aussi dense que dans un parterre de concert de rock…



Le marché aux fiancés

Nous sommes tombés sur ce marché complètement par hasard, et n’étions même pas sûrs de bien comprendre ce qu’il s’y passait – eh oui, notre chinois est un peu rouillé! Mais la succession d’écriteaux accompagnés parfois de photos n’ont pas longtemps laissé place au doute. Outre l’idée que c’est maman ou papa qui essaie de recruter ta moitié, c’est quand même une idée originale pour lutter contre le célibat non choisi, non? Adieu Tinder!


Les parcs

Les parcs sont assez nombreux en centre-ville de Shanghai, et il s’y passe plein de choses tout le temps. Nous avons plusieurs fois arrêté nos promenades pour admirer des vieux messieurs jouer aux cartes ou au jeu de go, pour voir des personnes danser pour s’amuser ou s’entraîner, ou pour regarder des adeptes de tai-chi – équipés ou non d’éventails. Aussi, il faut noter que les parcs sont très bien entretenus, avec des fleurs, des pelouses et toujours des bassins d’eau avec poissons. Un gros contraste avec les rues hyper urbanisées tout autour des parcs.


Ce que nous aurions pu faire avec quelques jours de plus sur place et/ou un plus gros budget

Disneyland Shanghai aurait pu être une option, si notre fils avait une quelconque affinité avec les amis de Mickey ou encore les manèges. Mais lui, ce qu’il préfère, ce sont les animaux, alors on a filé au zoo, environ 13 fois moins cher que Disney, soit dit en passant. 30 RMB (moins de 4 EUROS) versus 400 RMB (un peu plus de 50 EUROS), et encore, c’est le prix en dehors des fins de semaine, vacances, fêtes etc.

Nous aurions pu aussi monter à une des tours de Pudong pour admirer la vue depuis là-haut. Bien que cela soit une activité toujours un peu chère, nous aimons en général le faire. Mais lorsque nous avons voulu le faire, le temps était plutôt nuageux, alors la vue aurait été limitée. Nous avons alors préféré faire la croisière sur le fleuve, et voir le tout d’en bas. On change les perspectives!



Ce qui nous a surpris

Internet

Gros point noir ici : la censure. Sans VPN, impossible d’accéder à Facebook, Instagram, certaines messageries. Il faut donc penser à télécharger un VPN efficace avant de partir. Je dis bien efficace, car si comme nous, vous choisissez un VPN gratuit capricieux, vos accès au web seront d’autant plus limités.
Un VPN, ou Réseau Privé Virtuel (Virtual-Private-Network en anglais) vous permet de créer une connexion sécurisée sur un autre réseau via internet. Les VPN peuvent être utilisés pour accéder à des sites dont l’accès est restreint par une zone géographique, protéger votre navigation internet des regards indiscrets sur les réseaux publics, et bien plus encore…

Paiements

La carte de crédit ici, c’est démodé, les paiements se font soit en espèces soit via des applications que nous n’avons pas réussi à télécharger : Alipay, WeChatPay pour ne citer qu’elles. Restaurants, épiceries, distributeurs de boissons dans la rue… On nous regardait comme des vieux avec nos cartes, et on a donc dû payer quasiment tout en espèces…

Modernité

Nous savions que Shanghai était une ville moderne, mais nous avons tout de même été surpris par ce niveau de modernité, dans beaucoup de détails. Certes, il y a des gratte-ciels immenses – dont le deuxième plus haut au monde, mais la modernité c’est surtout les transports en commun, les scooters électriques partout partout, les centre d’achats à l’avant-garde, les paiements par application… c’est une vraie claque! Il faut aussi mentionner que Shanghai est une ville très propre, où rien ne dépasse, rien ne traîne. Le seul truc un peu crado qui coince, ce sont les vieux qui crachent dans la rue…

Bêtes de foire?

Liam, notre joli fiston blondinet, a été littéralement montré du doigt, touché, pris en photo sans discontinuer par les locaux. Pourtant il s’agit de Shanghai, une ville cosmopolite non? Ma foi, ce ne serait pas si grave que cela, mais c’est plutôt le manque de gêne qui nous choque. On ne demande rien à l’enfant, rien aux parents, on prend la photo, on touche, on serre dans les bras, comme ça, parce qu’ils en ont envie et qu'ils vont le partager aussitôt sur leurs réseaux sociaux.

Manger à Shanghai

Point important : rares sont les restaurants qui ont des menus traduits en anglais, ce qui complique pas mal le choix! D’un côté on est content d’avoir Google Translate, mais d’un autre, cet outil reste très approximatif…

À Shanghai comme en Chine, on mange bien, et on mange de tout. En plus des légumes et viandes que l’on connaît, il y a tout un tas de découvertes à faire, en commençant par tous les abats de tous les animaux possibles et imaginables… Côté mer, on retrouve tortues, crabes poilus, grenouilles, panopes et tout un tas de fruits de mer à coques. Côté terre, on retrouve beaucoup d’animaux entiers.


Pour ce qui est des spécialités, on a testé les Xiaolongbao (raviolis à la viande et au bouillon), un Tang Bao (ravioli un peu plus gros mais au bouillon de crabe; ici on boit d’abord le bouillon avec une paille, puis on mange le ravioli), du canard laqué malheureusement très gras (les Chinois semblent apprécier les viandes grasses), des nouilles sautées etc.
Comme dit précédemment, le fait que les descriptions de plats n’aient été quasiment qu’en chinois nous a pas mal freiné dans nos découvertes, surtout après avoir reçu une soupe aux intestins, pensant que c'était du bœuf. 


Dans les spécialités non testées, il y a entre autres le Shanghai Yogurt ou encore les boulettes en tête de lion. On en garde pour la prochaine visite!

À noter qu’à Shanghai, il est aussi facile de trouver de la nourriture occidentale, et on peut souvent amener à boire ou à manger de l’extérieur.

Je ne sais si nous sommes mal tombés ou quoi, mais rares ont été les restaurants que nous avons fréquentés qui été équipés de toilettes. 

BUDGET 

Pour Shanghai, Acontresens qui se base sur les coûts renseignés par de nombreux autres voyageurs, indiquait un coût moyen (hors avion) de 96,25 EUROS par jour pour 2 adultes et 1 enfant (=2,75 personnes), et nous sommes arrivés à un coût moyen (hors avion) de 92 EUROS. 

Le budget se ventile ainsi :
  • Hébergement 49 EUR/jour – assez cher à Shanghai pour une prestation assez moyenne
  • Épicerie 3,19 EUR/jour – il est moins cher de manger au restaurant que de pique-niquer
  • Restaurant 16,14 EUR/jour
  • Activités et autres 8,93 EUR/jour
  • Transport 6,06 EUR/jour, incluant le coût élevé du taxi aéroport/centre-ville de nuit
  • Divers 8,58 EUR/jour
  • Total 91,89 EUR/jour
Au final, nous sommes donc bien en phase avec le budget prévisionnel pour cette destination.


Conclusion

Shanghai est une ville chinoise que nous étions curieux de visiter mais pour laquelle on ne pensait pas avoir un tel coup de cœur! C'est une ville vraiment très moderne (bien plus que Paris, Toronto ou Montréal) et propre, avec des quartiers très différents les uns des autres, beaucoup d'espaces verts et parcs où les gens ont plaisir à passer du temps, une ville qui semble vouloir tout de même conservé ses traditions. Il y a beaucoup de monde mais les flux sont gérés efficacement. Par contre, c’est un vrai temple de la consommation. Tout semble inciter à acheter, acheter et encore acheter. Ville en plein essor, un avant-goût pour nous du futur?

Notre séjour s’est déroulé au moment des célébrations du 70e anniversaire de la République Populaire de Chine et on sentait beaucoup de fierté de la part des citoyens de la ville. Poses devant des jardins fleuris avec le drapeau, fontaine animée pour l’occasion…. Malheureusement pour nous, ces célébrations ont drainé beaucoup de gens dans la ville, rendant parfois insupportables certains bains de foule.


Nous quittons Shanghai en avion pour Taipei, à Taiwan avec China Southern Airlines pour 250 EUROS à trois.

Pour voir notre album photos de Shanghai, c'est 
ici.

Vous pouvez aussi nous suivre sur : 
Facebook Trip de voyage
Instagram NotreMontréalité
Polarsteps, pour nous suivre pas à pas. 

N'hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions, commentaires sur Shanghai ou sur notre voyage. Cela nous fera plaisir de répondre!