mercredi 16 novembre 2016

Une semaine à Barcelone

En août dernier, nous avons passé une semaine dans la superbe ville de Barcelone, en Espagne. Une semaine, c'est court, mais c'est parfait pour une première visite.

Barcelone est une ville extraordinaire car elle regorge de trésors : des trésors historiques, de l'architecture moderne, de grands espaces culturels, une riche gastronomie, des centaines de boutiques, des grands parcs, et des plages bondées certes mais des plages auxquelles on accède en métro!
le plan de Barcelone extrait du blog que l'on vous conseille de consulter : shbarcelona.fr

Avant d'aller dans le détail, quelques choses à savoir sur Barcelone :
  • même si on entend beaucoup la langue française dans les rues, les langues officielles sont le Catalan et l'Espagnol;
  • les touristes ne manquent pas à Barcelone : 29 millions par année (pour 1.6 millions d'habitants)! Cela rend les Ramblas et les rues du Barri Gotic un peu surpeuplées... mais comment ne pas succomber à cette superbe ville?
  • les transports en commun, dont le beau réseau de métro, sont très efficaces et permettent de se déplacer facilement en ville sans être paralysé par le trafic;
  • côté logement, nous avons opté pour la location d'un appartement abordable via Airbnb dans le quartier Sant Andreu. C'était un peu éloigné, mais accessible facilement en métro, et surtout bien moins cher que dans les quartiers centraux;
  • le coût de la vie est légèrement inférieur à celui de la France ou du Canada : le midi, on peut manger un menu 3 services au restaurant pour 12 euros, l'épicerie est bon marché. Par contre, les entrées de certains sites sont exagérées (Casa Mila : 20.50 euros / Sagrada Familia - ticket de base : 15 euros)
***

Visite guidée par quartier :

Le Barri Gòtic


Le quartier gothique, c'est le quartier historique de Barcelone, donc le plus touristique. C'est un grand quartier où nous avons pris le temps de nous perdre en déambulant dans les rues étroites. Visites d'églises, dégustation de fruits sur une placette, repas en terrasse ou encore lèche-vitrine dans les nombreuses boutiques indépendantes.

Nos coups de cœur du barri gòtic : 

La Cathédrale Sainte-Croix de Barcelone, avec ses 13 oies dans le cloître
(renseignez-vous, entrée gratuite à certaines heures)

Le mercat Santa Caterina, pour ses étalages qui font saliver, pas pour ses prix!

La place royale

Accès : métro Jaume I ou Liceu

***

Las Ramblas


Las Ramblas sont en fait une succession de ramblas allant de la plaça de Catalunya jusqu'au Mirador de Colom. Ces avenues avec un large terre-plein central ombragé sont bordées de boutiques et de restaurants. Mais que fait-on sur Las Ramblas? On se promène en observant la foule, on magasine, on regarde les artistes de rue, on dîne au restaurant et on boit une sangria hors de prix.

Deux arrêts obligatoires sur Las Ramblas :

El mercat de la Boqueria

La pasteleria Escriba
Accès : métro Catalunya ou Liceu ou Drassanes

***

Gaudí


On ne peut pas passer à Barcelone sans faire un tour des œuvres majeures de l'architecte catalan Antonio Gaudí. En plus de se balader sur l'avenue Paseig de Gracia, nous avons visité le Palau Güell (près de Las Ramblas) et la célèbre Basilica de la Sagrada Familia.

La Basilica de la Sagrada Familia
J'attendais cette visite depuis des années, et je dois dire que je n'ai pas été déçu. Quel chef d'oeuvre! Ce que j'ai préféré? La lumière qui passe au travers des vitraux et illumine les bas-côtés et la nef de différentes couleurs en fonction de la position du soleil.

Information importante : en pleine saison, réservez vos billets à l'avance sur internet. Aussi, les places sont limitées pour monter dans les tours, alors réservez aussi, ne faites pas comme moi.... Au moins, j'ai maintenant l'excuse de devoir y retourner quand la basilique sera terminée (en 2021 je crois)!

Accès : métro Sagrada Familia

Casa Milla

Casa Batllo
Pour ces deux bâtiments aussi, il aurait fallu que nous réservions à l'avance en saison. Sans compter que les droits d'entrée sont loin d'être donnés. Nous nous sommes donc contentés de les observer depuis la rue.

Accès : métro Diagonal ou Paseig de Gracia

Palau Güell
Ce palais construit par Gaudí pour Güell est absolument magnifique. Les détails ornementaux sont à couper le souffle. Le coup de cœur de Liam? Les cheminées du toit en forme de bonbons!

Astuce : le Palau Güell est gratuit un dimanche par mois... à condition de faire la file ou d'arriver tôt!

Accès : métro Liceu ou Drassanes

Park Güell
Le Park Güell est un projet résidentiel haut de gamme pensé par Güell et Gaudí. Les travaux n'aboutiront jamais pour toutes sortes de raison. Quelques années après la mort de Güell, ses héritiers feront don du Park à la ville de Barcelone.

La Place de la Nature avec ses bancs sinueux en mosaïque offre une vue magnifique sur Barcelone. L'escalier monumental qui y mène est aussi très impressionnant, et abrite la fameuse salamandre. Enfin, la maison du gardien et la conciergerie sont comme deux témoins phares du génie moderniste de Gaudí.

Ici encore, je vous conseille de réserver par internet à l'avance.

Accès : métro Vallcarca, Alfons X ou Joanic + bus, si vous voulez vous épargner une jolie côte.

***

Montjuïc


La colline de Montjuïc domine le centre-ville et le vieux-port de Barcelone. Elle accueille de nombreux musées, un château, le stade olympique. Le tout donne un espace très paisible d'où l'on peut profiter de magnifiques panoramas.
Montjuïc en second plan

Nos deux arrêts :

La Fondation Miró
Un magnifique musée d'un point de vue architectural, mais aussi une superbe collection des œuvres de Miró.

Le téléphérique pour descendre sur la plage de Barceloneta
Ce téléphérique est une excellente option pour descendre sur la plage. Depuis la cabine, la vue est magnifique. Par contre, c'est cher (11 euros par adulte) et l'attente peut être longue en saison (45 minutes dans notre cas).

Accès à Montjuïc : métro Place d'Espagne + bus ou téléphérique depuis Barceloneta ou le funiculaire de Montjuïc (qui relie la colline au quartier Raval).

***

Barceloneta


Ce qui est génial à Barcelone, c'est que l'on peut prendre un bain de mer en centre-ville. Les plages de Barceloneta sont accessibles en métro et sont plutôt belles (sable fin, eau claire). En été, elles sont évidemment bondées, mais on arrive toujours à se trouver une petite place. Sachez toutefois que certaines plages autorisent le nudisme... ne soyez pas surpris!
Après la plage, on avait le choix parmi les nombreux restaurants pour dévorer une succulente paëlla.

Les incontournables : 
  1. manger une paëlla au bord du port
  2. se baigner sur une plage bondée
  3. se baigner avec des nudistes (de préférence des vieux messieurs sans aucune pudeur)
Accès : métro Barceloneta

***

Gastronomie


Dernier point digne de mention : comment parler de l'Espagne sans mentionner l'excellente gastronomie, et à très bon prix ?
Moules, gnocchis, gaspacho, paëlla, sangria, tataki de poisson... parmi tant de spécialités, sans oublier les tapas!
Du bon café, des crèmes glacées et sorbets artisanaux, des viennoiseries ou même une excellente crème catalane... miam!
Et bien sûr, tous les produits frais que l'on retrouve sur les étals de marchés ou chez les fruitiers de quartier.

***



Une semaine à Barcelone, c'était suffisant pour découvrir la ville, mais clairement pas assez pour apprendre à la connaître en profondeur. On aurait aimé prendre plus de temps à flâner dans les rues, visiter le parc de la citadelle, le château de Montjuïc, le Palais National, les nombreux musées (Picasso par exemple) ou encore le cimetière de Montjuïc. Nous n'aurons d'autre choix que d'y retourner!



Dans un prochain billet, je vous raconterai les excursions que nous avons faites autour de Barcelone. Stay tuned!


Frank ;-)

Aucun commentaire: