samedi 15 août 2015

50 Shades - La parodie musicale

Que vous ayez aimé, détesté ou même si vous n'avez pas lu ce best seller érotique commercial, vous aurez certainement autant de plaisir que nous à voir cette parodie de 50 Shades of Grey d'E.L. James!

Avec plus de 100 millions d'exemplaires vendus, des produits dérivés ont vite vu le jour dont cette parodie musicale qui connaît depuis 2013 un beau succès à New-York et Las Vegas. Le québécois Didier Morissonneau vient d'en acheter les droits pour en faire une adaptation dans laquelle il a  également glissé quelques références bien d'ici (coucou Marie-Mai!).

50 Shades, c'est une comédie musicale irrévérencieuse avec beaucoup de second degré qui se moque copieusement des personnages du livre, du double sens érotique souvent ridicule (avec notamment la chanson Un trou en moi qu'Anastasia désespère de combler...), des incongruités du roman (comme Anastasia qui descend très naturellement d’un hélicoptère en plein vol) ou encore des clichés des comédies musicales avec clins d'œil aux Misérables ou Sister Act.
 
Interdite aux moins de 16 ans, cette parodie musicale est certes grivoise mais pas vulgaire. Les dialogues et les paroles des chansons sont parfois osés mais le tout est très bien dosé pour faire rire le public sans le choquer gratuitement.
Agence QMI

L'histoire est abordée par le biais d'un "club de lecture" fréquenté par 3 femmes de banlieue très représentatives des nombreuses lectrices qui ont fantasmé sur le milliardaire Christian Grey et l'ingénue Anastasia Steele. Les lectrices s'insinuent pour notre plus grand plaisir dans certaines scènes entre Anastasia et Christian et ne cessent de nous faire rire.
 
Les personnages sont hauts en couleurs et parfaitement interprétés, notamment par Albane Chateau et Martin Larocque dans les rôles principaux d'Anastasia et Christian.
Si Albane Chateau incarne parfaitement Anastasia avec en plus une voix superbe, la déception de ne pas voir un jeune acteur ténébreux au corps sculptural dans la peau de Christian est vite remplacée par l'extrême plaisir procuré par le pouvoir comique du comédien Martin Larocque, à mourir de rire en short à bretelles en lycra rouge dans la scène où il revient du gym.
 
Cette parodie musicale, extrêmement bien jouée et chantée par des comédiens-chanteurs de talent est un excellent divertissement que je vous encourage à aller voir encore ce soir au Théâtre Saint-Denis puis la troupe partira en tournée québécoise dès janvier.
 
 
* Article fait suite à une invitation médias mais tous les avis nous sont propres


Aucun commentaire:

Publier un commentaire