lundi 24 novembre 2014

Planétarium de Montréal

Savez-vous que le Planétarium Rio Tinto Alcan vient de dévoiler deux nouveaux spectacles ?
Pour ceux qui ne le savent pas, le nouveau planétarium de Montréal a été inauguré en 2013. Il faut avouer que le design est vraiment superbe, et qu'il s'intègre très bien dans le complexe du stade olympique.
« Toute l’année, la programmation d’Espace pour la vie a convié nos visiteurs à se dépêcher de ralentir. Mais en réalité savons-nous vraiment ce qu’est le temps? C’est une notion déroutante et fascinante à laquelle on réfléchit peu, pourtant elle est au cœur de nos vies. Si Vertiges interpelle, questionne et fait vaciller nos certitudes, Tempo nous rappelle qu’à la base, nos repères sont intimement liés à la nature », souligne Charles-Mathieu Brunelle, directeur d’Espace pour la vie.


Vertiges : quand le temps perd ses repères


Nous avons tout d'abord assisté au spectacle "Vertiges" dans le Théâtre immersif du Chaos, dans le noir complet, allongés dans des "bean bags".
Le thème ? La notion du temps, des points de vue philosophique, scientifique et artistique. Le temps est en effet un concept développé par l'Homme pour appréhender les changements. Mais quelle est la vraie nature du temps ? Propriété fondamentale de l'Univers ou produit de la perception de l'Homme ?
Bien que le thème puisse faire peur de prime abord, la scénographie et la musique numérique nous font littéralement voyager entre lecture des étoiles, citations philosophiques et mécanismes créés par l'Homme pour s'approprier le temps. Un très bon spectacle, peut-être un peu difficile d'accès pour les plus jeunes, même si cela ne dure que 20 minutes.
Tempo : quand le cinéma entre en fusion avec l’astronomie


Le deuxième spectacle, quant à lui, est une rencontre entre cinéma et astronomie sur le thème du temps observable à travers la nature. Bien assis dans les sièges inclinés du Théâtre de la Voie Lactée, on écoute un animateur scientifique qui projète la vue du ciel étoilé que l'on peut observer depuis Montréal, depuis l'Équateur ou même depuis l'Australie. L'animateur nous détaille quelques constellations, leurs spécificités et la vue qu'on en a (ou pas) dépendant d'où on les observe. On parle aussi planètes, système solaire et enfin, le plus "fun" on assiste à un cycle de 24h depuis la Place d'Armes. Grâce à la magie technologique, on est au centre de la place à minuit, puis la journée défile avec le soleil qui se lève depuis le St-Laurent et se couche vers Laval. Ensuite, l'animateur reproduit ce cycle mais plus tard dans l'année, et ainsi on découvre la nouvelle trajectoire du soleil. Fascinant pour les petits et pour les grands !

La seule chose que l'on peut regretter, c'est la durée du spectacle : 40 minutes et on aurait voulu y rester davantage !
À la sortie des spectacles, on peut profiter des expositions dans le hall du Planétarium. On peut observer des morceaux de météorites mais aussi utiliser les nombreux supports tactiles pour assouvir notre soif d'étoiles. Ces grandes tablettes, tout comme les nombreux jeux ont d'ailleurs un très grand succès chez les enfants, qui ne savent plus où donner de la tête. Dans l'un d'eux par exemple, l'enfant est à bord d'un robot qui explore une planète et l'enfant doit trouver de l'eau.
Une très belle sortie !

Pour acheter vos billets en ligne, c'est ici. Et pourquoi pas en profiter pour poursuivre avec une visite du Biodôme ou de la Tour du parc Olympique ?

By Frank ;-)


* Article fait suite à une invitation médias mais tous les avis nous sont propres.

Aucun commentaire: