vendredi 7 novembre 2014

La Grande Dégustation de Montréal 2014

La Grande dégustation, sorte de grande foire aux vins a lieu vendredi 7 et samedi 8 novembre, Place Bonaventure de 12h à 21h.
Jeudi 6 novembre, la foire était seulement ouverte aux professionnels et aux médias.
L'entrée, réservée aux adultes, coûte 15$ et donne droit à un verre à dégustation pour aller faire le tour des stands. Je vous fais donc part de mes découvertes et coups de cœur : 
Union libre qui fait de très bons cocktails à base Cidre de feu et de soda au houblon (qui se trouve chez Alambika à Montréal).
Je suis allée faire un petit tour du côté des vins alsaciens, car le sylvaner et le gewurztraminer, j'aime vraiment ça.
Retour au Québec avec le Sortilège, liqueur faite de whisky canadien et de sirop d'érable. 
Choco-mango : la propriétaire guatémaltèque installée à Val d'Or a créé des chocolats "complices des vins".
On admire le cellier qui permet de parfaitement conserver le vin. 
L'Amarula, une liqueur à base de marula, un petit fruit jaune d'Afrique du sud, et de crème. Le goût fruité est très intéressant et on peut boire l'Amarula sur de la glace mais aussi en cocktail (avec de l'eau de coco par exemple pour le diluer) ou ce que j'ai préféré : dans son café avec du chocolat en poudre pour la touche finale.
On ne peut pas ne pas boire un petit verre de champagne, surtout s'il est rosé. Si de nombreux vins sont vendus à la SAQ, la plupart sont des importations privées.
Avant de continuer, passage au stand des Trois Petits Cochons qui font notamment des rillettes tout à fait honorables.
J'ai échoué à un test de reconnaissance des cépages car c'était un piège : un chenin blanc d'Afrique du Sud, le pays à l'honneur cette année! 
 Un très bon rouge de Limoux à la chouette étiquette.  
Et encore mieux qu'un chocolat, des chocolats "pendant le repas" proposés par la Chocolaterie Bonneau. On mange un chocolat après chaque plat, façon "trou normand" et les saveurs sont surprenantes : huile et concassé d'olive, poivron et framboise et mon préféré pour manger avec le fromage : truffe noire du Périgord. 
Pour finir, la Cuvée du Fouloir du Domaine du Ridge car je ne savais pas que ça existait encore : le vin fait par foulage aux pieds! Ils ne produisent que 1 000 bouteilles par année et il est possible, au moment des vendanges en septembre-octobre, d'aller assister au foulage fait exclusivement par des femmes. Une chouette activité à retenir pour l'année prochaine tout comme la possibilité de participer aux vendanges avec leur forfait Vigneron d'un jour.

Si vous allez vous aussi à la Grande Dégustation de Montréal, partagez avec nous vos découvertes!


* Article fait suite à une invitation médias mais tous les avis nous sont propres.

Aucun commentaire: