Les Coleman-Millaire-Fortin-Campbell

Le théâtre de l’eau froide présente Les Coleman-Millaire-Fortin-Campbell à la salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier jusqu’au 9 février.


C’est la deuxième production de cette jeune compagnie qui s’est donnée le mandat de mettre de l’avant des textes où les failles de l’Homme sont au cœur des enjeux dramaturgiques. 

L’histoire : Avec trois générations sous un même toit, les conflits sont légion chez Les Coleman-Millaire-Fortin-Campbell, et l’eau chaude vient à manquer. Mais lorsque la grand-mère vacille, sa chambre d’hôpital devient leur deuxième maison et là, c’est l’implosion. Que cache cette famille improbable, étrange reflet de nos contradictions? 

L’adaptation québécoise du texte de l’auteur argentin Claudio Tolcachir, La omision de la familia Coleman, par Catherine Beauchemin nous a conquis. 

La pièce débute par un chaos familial qui nous étourdit, mais c’est finalement pour mieux entrer dans l’intimité de cette famille « improbable ». Le rythme est effréné, les dialogues mêlant humour noir et émotions s’enchaînent, on ne voit pas le temps passer! 

La salle Fred-Barry qui compte une centaine de places nous permet d’être proche physiquement des acteurs et nous donne cette impression d’être au cœur de l’action en satisfaisant aussi notre côté voyeur. On s’attache bien volontiers à chacun des personnages. La mise en scène de Louis-Karl Tremblay est quant à elle bien conçue, et les acteurs évoluent dans un décor minimaliste qui renforce leur présence sur scène. 

Une pièce qu’on vous conseille d’aller voir et qui vous plongera dans la cruauté ordinaire du quotidien de cette famille chaotique.

Du 22 janvier au 9 février
Théâtre Denise-Pelletier
Billets à partir de 32,20$


Article par notre collaboratrice Célia

Aucun commentaire:

Présenté par Blogger.