mardi 31 janvier 2017

Pêle-mêle de janvier

Voici quelques-unes de nos découvertes du mois :

- Le Rhum Plantation Ananas : un rhum Plantation dans lequel des ananas réunionnais bien mûrs ont été infusés pour un résultat sublime. Si bien qu'il s'est très rapidement vendu en fin d'année à la SAQ et qu'il faudra attendre le mois d'avril pour pouvoir de nouveau y goûter! 35$ les 750 ml.

- Les bières biologiques de la microbrasserie Boldwin. Des bières artisanales brassées avec amour à Boucherville : Blonde, Rousse, IPA. Il est possible d'aller visiter la brasserie du lundi au vendredi de 9h à 17h et d'y faire ses achats.

- Crémaillère de presse de l'Agora de la Danse et de Tangente dans le nouvel édifice WILDER que l'on peut admirer depuis la Place des festivals et qui sera LA destination danse québécoise. L'ouverture officielle n'aura lieu que le 21 février et il faut bien ça car il reste encore un bon travail de finition à faire pour accueillir les premiers spectateurs.  
Les espaces ont été soigneusement pensés et les différentes salles pourront accueillir un public de 40 à 200-250 amateurs de danse contemporaine.
- Bulle de Neige de La Face Cachée de la Pomme, un cidre mousseux demi-sec fruité et doux à 7,50% d'alcool qui s'est particulièrement bien accordé avec l'une des nombreuses galettes des rois que nous avons dégustée en janvier.
Ce cidre est parfait pour les desserts mais comblera également les palais sucrés à l'apéritif. 16,05$ les 75cl à la SAQ.

- Le savon Miracle Bella Vita (sans parfum, lavande ou agrumes) qui m'a bluffée. C'est en fait une pierre d'argile qui contient un savon de Marseille. On mouille à peine la pierre puis on frotte doucement pour savonner, exfolier, combattre en douceur tâches et callosités. Le savon Miracle est rapidement devenu un indispensable dans la douche et il peut se conserver 6 à 10 mois à condition de ne pas le laisser baigner dans l'eau.

- Un rasoir traditionnel Giesen & Forsthoff : un bel objet pour se raser avec chic et qui peut faire un parfait cadeau de Saint-Valentin par exemple...

- Antarctique solo : La fantastique aventure de Frédéric Dion racontée par Bryan Perro (21,95$). Un livre à dévorer qui permet de vivre l'Aventure par procuration.

lundi 30 janvier 2017

Le MTL Resto + Bar, l'auberge espagnole revisitée

Il y a quelques jours avait lieu l'ouverture officielle de MTL Resto + Bar sur le Plateau, coin Saint-Hubert et Duluth.
Marc-André Plante, l'un des propriétaires (aussi derrière le Huis Clos ou Grenade) a décidé que ce ne serait pas seulement un resto-bar mais une sorte d'"Auberge espagnole" où de nouveaux arrivants à Montréal pourraient venir travailler 2 ou 3 mois et même vivre dans l'appartement situé à l'étage, le temps de s'acclimater à la ville.


Cette envie de partager et de refléter la diversité culturelle montréalaise se retrouve sur la carte du restaurant. Une dizaine d'entrées sont proposées (9,50$ chaque) et on vous invite à les partager à plusieurs en les prenant par 3 ou 5. Je n'ai eu l'occasion de tester que quelques bouchées, je ne pourrai donc pas vous dire grand chose de ce côté-là mais elles étaient particulièrement bien assaisonnées : boeuf asiatique, tartare de saumon bio ou encore carpaccio de boeuf.
En plats, on retrouve une assiette de charcuterie à partager (18$), une poutine (15$), de la saucisse allemande (14$) ou encore un pâté chinois (14$) à la portion généreuse et servi avec ketchup maison.
Une partie de la cuisine se trouve au fond du restaurant dans une Westfalia aménagée.
On y voit notamment œuvrer la chef Sue-Helen Boucher qui a créé le menu.
Juste à côté se trouve un baby-foot pour s'amuser entre amis.
La déco est vintage et si l'espace principal contient surtout tables et chaises hautes, n'hésitez pas à aller au fond pour plus de confort.
Hormis l'ambiance, ce qui m'a le plus charmée, c'est véritablement le bar!
La carte de 7 cocktails nous fait voyager et je ne saurais vous dire lequel j'ai préféré, même si la présentation du Grec, un Bloody Caesar, est la plus impressionnante : on boit et on mange céleri, concombre, salade et cube de féta!
L'Anglais avec gin et sirop de thé Earl Gray
Le Portugais à base de porto
L'Italien avec Apérol et Prosecco.

Le bar est ouvert tous les jours jusqu'à 3 heures du matin, je ne peux que trop vous recommander d'aller y goûter l'un de ces merveilleux cocktails et nul doute que vous rencontrerez des gens d'un peu partout pour trinquer ensemble!

4051 rue Saint-Hubert
Ouvert toute la semaine de 16h à 22h (23h jeudi-vendredi-samedi)
Bar ouvert jusqu'à 3h

dimanche 29 janvier 2017

Opéra - le Dialogue des Carmélites

Pour son troisième opéra de la saison 2016-2017, l'Opéra de Montréal présente le Dialogue des Carmélites, opéra français de Francis Poulenc.
Créé dans les années 1950, il est inspiré des dialogues de Georges Bernanos, eux-mêmes inspirés d'une nouvelle de Gertrud von Le Fort, La Dernière à l'échafaud.

Crédit photo : Yves Renaud

1789 - une jeune aristocrate parisienne, Blanche de la Force, décide de rentrer au Carmel. Après avoir justifié son choix auprès de son père puis auprès de la mère supérieure du couvent, elle intègre cette congrégation austère.
Crédit photo : Yves Renaud

Menacé par la politique de déchristianisation lors de Révolution Française, le Couvent est envahi par les troupes révolutionnaires pour dissoudre l'ordre religieux et condamner à mort les religieuses. Sœur Blanche de l'Agonie du Christ réussit toutefois à s'échapper. Alors que les religieuses entonnent un Salve Regina en montant aux guillotines, Blanche les observe, se questionne sur sa vie et fend finalement la foule pour les rejoindre.
Crédit photo : Yves Renaud

Bien que l'opéra ait été voulu sobre musicalement (musique et chant), sans artifice, je l'ai trouvé intéressant pour les sujets intemporels qu'il aborde : la santé mentale, la mort et la perception que l'on en a, le relation à la foi, la mort pour sa religion.

Blanche choisit-elle d'être une martyre, en rejoignant ses sœurs, ou fait-elle tout simplement le choix de se suicider? En fonction de votre rapport à la foi, chacun verra différemment ces religieuses : des saintes absolues prêtes à tout plutôt que renoncer à leur foi? Des fanatiques, des démentes, qui ne préservent pas leurs vies?
Crédit photo : Yves Renaud

Ce que j'ai préféré dans cet opéra, ce sont les chants religieux (notamment le Salve Regina) et la scène finale où les voix des sœurs s'interrompent au fur et à mesure que les guillotines tombent. Il faut dire que la mise en scène de Serge Denoncourt est à la fois sobre et efficace.

Le Dialogue des Carmélites
du 28 février au 4 février 2017
billets à partir de 60$

Frank ;-)

jeudi 26 janvier 2017

Festival du film de montagne de Banff

Mardi soir, nous en avons pris plein les yeux au Festival du film de montagne de Banff. Plein les yeux!

Parmi les 300 courts et moyen-métrages soumis à ce prestigieux festival, une centaine a été présentée au public au cœur du Parc national de Banff. Là-bas, l'équipe qui s'occupe de la tournée du festival au Québec a fait une sélection de 10 films qu'ils nous présentent lors d'une tournée dans 23 villes de notre Belle Province.

Mais à quoi peut-on s'attendre? C'est bien la question que nous nous posions avant d'aller à la première de Montréal. Et bien, attendez-vous à être subjugués! Vous verrez de l'aventure, de vrais aventuriers; vous rirez, aurez des frissons, peut-être même le vertige; vous voyagerez en bateau, à vélo, en ski, et vous verrez des paysages magnifiques dans les quatre coins de la planète! De l'Islande à l’Antarctique, en passant par le Canada, l'Écosse, la France, les USA, la Tasmanie, la Polynésie française, la Nouvelle-Zélande et la Patagonie. Sensations fortes assurées!


La programmation : 
  • Max Your Days : Canada | Sport multiple (4 minutes) Les possibilités sont infinies pour une bande d’amis qui se lance à la conquête des monts enneigés de l’ouest canadien avant de dévaler avec leur vélo de montagne les pentes escarpées des forêts de la Colombie-Britannique. Ski, skateboard, vélo, kayak de rivière, escalade, wakeboard, surf… tout semble s’enchaîner dans un même 24 heures.

  • Ruin and Rose : États-Unis | Ski et snowboard (7 minutes) Suivez ces talentueux freeskieurs, alors qu’ils parcourent des terrains variés à la recherche des sauts les plus spectaculaires à Whistler et des plus belles descentes en Alaska.

  • DreamRide : Canada | Vélo (5 minutes) Entrez dans un monde de rêve où le sentier ne s’arrête jamais et où une promesse de joie et de liberté nous attend à chaque virage. Faites un voyage magique à travers de splendides paysages et joignez-vous à cette « DreamRide », une aventure en vélo de montagne pas comme les autres.

  • Metronomic : France | Sport multiple, art (5 minutes) Très haut au-dessus des Gorges du Verdon en France, un savant mélange d’artistes et d’athlètes de haut-niveau jouent une symphonie de grande énergie consacrée au risque. Cet hymne mêle la performance visuelle et la poésie contemplative au divertissement pur et simple.

  • Sea Gypsies: The Far Side of the World : États-Unis | Voile, aventure (46 minutes) Le nom du navire est Infinity, un voilier de type ketch de 120 pieds construit à la main, dont l’équipage est constitué d’une communauté de vagabonds. Le voyage : une traversée du Pacifique de 12 800 km vers la Nouvelle-Zélande jusqu’en Patagonie, avec un arrêt en Antarctique. Un film qui est l’incarnation pure de l’esprit d’aventure.

  • Ace and the Desert Dog : États-Unis | Randonnée, aventure (9 minutes) Pour son 60e anniversaire, le photographe Ace Kvale, accompagné de son chien Genghis Khan, entreprend une randonnée de 60 jours dans la région des canyons de l’Utah.

  • Doing It Scared : Australie | Escalade (11 minutes) Dix-huit ans après un accident catastrophique qui l’a laissé partiellement paralysé, le grimpeur Paul Pritchard retourne au Totem Pole, en Tasmanie, afin de découvrir s’il a suffisamment récupéré pour se confronter à nouveau à ce pilier mythique.

  • The Accord : Islande | Surf (19 minutes) Être si éloigné de l’agitation entourant le monde du surf tropical endurcit les surfeurs d’Islande qui doivent confronter leur dure réalité : cet impitoyable vent de l’Atlantique Nord.

  • Poumaka : États-Unis | Escalade (15 minutes) Dans l’espoir de faire l’ascension complète de l’insaisissable pic de Poumaka, la championne américaine en escalade de bloc Angie Payne laisse derrière elle toutes ses connaissances alors qu’elle s’aventure profondément dans la jungle polynésienne accompagnée de Mike Libecki, grimpeur-explorateur vétéran.

  • Danny MacAskill’s Wee Day Out : Royaume-Uni | Vélo de montagne (6 minutes) Que fait Danny MacAskill de ses journées de congé ? Ce court-métrage explore les paysages ruraux d’Édimbourg et les étonnantes prouesses de ce cycliste qui ne manque pas d’humour! 


Parmi les dix films présentés, difficile de dire lequel m'a le plus plu, parce que chacun est vraiment unique et montre la belle énergie qu'ont les aventuriers, qui se consacrent sans retenue à leur passion. Toutefois, j'ai eu un réel coup de cœur pour la folie de Metronomic, le goût du danger dans Sea Gypsies: The Far Side of the World et pour le scénario à la fois spectaculaire et humoristique de Danny MacAskill’s Wee Day Out.

C'est beau, c'est inspirant, ça donne (encore plus) envie de faire le tour du monde !!!

23 villes du Québec
du 17 janvier au 17 mars 2017
À Montréal jusqu'au 28 janvier. Billets environ 25$.


Frank ;-)

mercredi 25 janvier 2017

Le Parloir - parfait endroit pour placoter

Si vous cherchez le parfait endroit pour passer du bon temps entre ami(e)s, ne cherchez plus : voici Le Parloir, charmant salon de thé/restaurant à brunch/lunch installé sur le Plateau.
Avant de venir, prévoyez de réserver car la salle ne contient pas plus d'une vingtaine de places et les réservations ne sont pas prises à la chaîne, laissant ainsi le temps aux clients de placoter tout leur soûl! On avait par exemple réservé pour 11h et on nous avait annoncé que la table devrait être libérée pour 14h, ça laisse du temps en masse...
Le Parloir est intime et on aime ses meubles en bois, ses théières et ses tasses en porcelaine dépareillées. Une parfaite bulle de calme avec ambiance so british.
Toute la semaine, en plus de quelques plats santé et de pâtisseries maison, on peut y prendre l'afternoon tea à partir de 14h. Pour 25,50$, bouchées sucrées et salées servies sur un plateau à étages accompagnent le thé qu'on a tout le temps de choisir.

Le samedi et le dimanche, le brunch à 22,50$ est aussi servi sous la même forme avec un verre de jus d'orange.
Viennoiseries, scone, yaourt granola et fruits, tartine canard et œuf de caille, blinis de saumon fumé, roulé fromage et bacon, flan de légumes... c'est varié, chaque nouvelle bouchée est aussi bonne que la précédente et au final c'est plutôt copieux. Notez que si vous avez des restrictions alimentaires ou des choses que vous n'aimez pas, la propriétaire est très ouverte et propose des substitutions.





L'une de mes amies m'a chaudement recommandé le grilled-cheese qui était en effet particulièrement savoureux avec son fromage de l'Île-aux-Grues, son bacon et ses oignons caramélisés.
Mais mon véritable coup de cœur a été pour le scone, je pense en effet ne jamais en avoir mangé d'aussi bon. Fraîchement sorti du four, il était moelleux et merveilleusement accompagné de beurre battu et confiture maison qu'on pouvait choisir entre fraise et framboise. Un plaisir gourmand à petit prix, seulement 4,50$.
Le Parloir, une bien belle découverte pour moi et une alternative au Cardinal, autre sympathique salon de thé montréalais.

Le Parloir
4354 avenue Christophe Colomb
Ouvert de 11h à 18h

lundi 23 janvier 2017

La Bonne Âme du Se-Tchouan au TNM

J'ai eu la chance d'assister à la première de La Bonne Âme du Se-Tchouan au Théâtre du Nouveau Monde. Écrite entre 1938 et 1940 par l'Allemand Bertolt Brecht, cette œuvre a parfaitement surmonté l'épreuve des années.
Se-Tchouan

J'ai vraiment beaucoup aimé la mise en scène de cette pièce qui contient peu de longueurs malgré les 2h10 sans entracte. Il faut dire que la metteure en scène Lorraine Pintal l'a passablement modernisée en en faisant un spectacle complet avec théâtre, musique et chant façon cabaret.

15 comédiens-chanteurs nous interprètent une vingtaine de chansons (ouf, très peu en allemand, cette langue si peu mélodieuse...) et 4 musiciens sur scène nous transportent dans une Chine réinventée où un Dieu monté sur chaussures plateformes et se déplaçant dans un nuage de fumée cherche une seule bonne âme qui pourrait sauver le Se-Tchouan. 

Shen Té, une prostituée, aura l'occasion de devenir cette bonne âme, en aidant les moins bien nantis, mais il n'est pas toujours facile de faire le bien malgré toute sa bonne volonté et son grand cœur, notamment quand on vit dans un système économique capitaliste et qu'on a affaire à des concitoyens malhonnêtes, corrompus et égoïstes...

Le rôle principal est tenu par la comédienne Isabelle Blais qui est admirable : en plus de chanter, elle incarne en fait 2 personnages : Shen Té et son double masculin, un cousin imaginaire inflexible qui la protège des dangers. Ils personnifient le bien et le le mal mais la frontière n'est pas toujours aussi claire.



Voici quelques extraits pour voir à quoi vous attendre :
Un très beau spectacle qui donne à réfléchir sur les travers humains sous une forme qui peut sembler légère.



au Théâtre du Nouveau Monde
Du 17 janvier au 11 février 2017
Billets de 35 à 70$Résultats de recherche d'images pour « la bonne ame de setchouan tnm »