vendredi 29 avril 2016

Magnifique Planète 3D au Centre des Sciences de Montréal

Le Cinéma IMAX®TELUS du Centre des Sciences de Montréal propose depuis ce matin un nouveau film : Magnifique Planète 3D. Liam et moi avons eu la chance de le voir en avant-première hier soir, et tous les deux avons beaucoup aimé ce film produit en collaboration avec la NASA.
Les images sont littéralement à couper le souffle. La plupart d'entre elles ont été prises depuis la Station internationale et le résultat est sensationnel, de jour comme de nuit. On fait un rapide tour du monde, on admire les lumières des grandes villes la nuit, les aurores boréales, le lever du soleil, on fait un voyage dans la voie lactée ; tout est là pour (re)tomber amoureux de notre belle planète et de sa galaxie.
Les Bahamas 
Le Nord-Est de l'Amérique du Nord et ses aurores boréales

Les chercheurs-astronautes que nous suivons dans la Station internationale nous rappellent à quel point la planète est fragile et nous montrent que les impacts du réchauffement climatique se voient depuis l'espace. Le message est clair tout au long du film : protégeons notre planète afin que la vie y perdure.
C'est d'ailleurs sur ce point que j'ai été un peu moins emballé, car le film est réalisé et produit par des Nord-Américains (Toni Myers, la réalisatrice, en collaboration avec la NASA). Le seul exemple qui est pris quant à une action écologique d'envergure où l'environnement a nettement été amélioré est la Baie de Chesapeake (USA), alors qu'en réalité, il reste de gros efforts à mener pour la sortir véritablement de cette marine dead zone. Peut-être qu'un autre exemple plus probant aurait pu être choisi?

Quoi qu'il en soit, nous avons eu l’occasion d'admirer notre magnifique planète vue de l'espace et d’entrevoir avec espoir, le futur de l’humanité.


Vieux-Port de Montréal
Dès le 29 avril 2016
Billets de 7.50 à 12$


By Frank ;-)

jeudi 28 avril 2016

Costa Rica - étape 4 - Jacó

Après une journée dans la région d'Uvita, il est temps pour nous de remonter vers le nord. Destination : Jacó. 140 km de route devant nous, dont une première partie dans des palmeraies immenses. Cette région est une très grande productrice d'huile de palme, depuis que les bananeraies ont été éradiquées à la suite d'une épidémie.
 
Ci-dessous une cargaison de fruits du palmier à huile et une usine où va être extraite l'huile de palme par pression à chaud de la pulpe des fruits.
Juste avant d'arriver à Jacó, un petit belvédère est aménagé sur le bord de la route pour pouvoir admirer la longue baie où la ville s'est installée.

Jacó est une ville qui s'est étendue très rapidement récemment. Pourquoi? C'est la plage la plus proche de San José. La ville n'a pas vraiment d'intérêt mis à part sa longue plage. Si vous voulez ramener des souvenirs de voyage, c'est l'endroit parfait par contre. La grande rue est bordée de boutiques plus ou moins intéressantes.
L'avantage d'une ville, c'est qu'il y a davantage d'endroits climatisés, ce qui permet de pouvoir déguster une crème glacée sans que le soleil t'en fasse perdre la moitié sur le sol!
Petit tour sur la plage pour se rafraichir baigner.
Parce que les couchers de soleil sur le Pacifique sont un incontournable, nous allons vite faire un tour à la piscine de notre hôtel, le Jacó Lodge avant de repartir nous installer sur la plage pour le grand spectacle.

Pour finir la journée, direction le Taco Bar. C'est un restaurant qui nous a été recommandé car la nourriture y est bonne avec un bar à salade à volonté pour accompagner les plats et l'endroit original. Et on confirme! Les tacos et le ceviche étaient excellents, pas trop chers, et on a adoré manger sur une balançoire!
Pour finir, un petit conseil pour ceux que le Costa Rica tente : ne choisissez pas Jacó comme destination pour vos vacances mais faîtes-y juste une étape. Certes la plage est belle, mais dans cette ville à touristes, on est loin du Costa Rica authentique.

By Frank ;-)

Notre itinéraire de 14 jours, étape par étape :
Étape 3 : Uvita et sa région
Étape 4 : Jaco
Étape 7 : le volcan Arenal

mercredi 27 avril 2016

Camions de rue Européa et Chez Jerry

La belle saison arrive et Jérôme Ferrer a fait les choses en grand pour le lancement de ses 2 nouveaux camions de rue en offrant aux 500 premières personnes la dégustation de plusieurs de ses plats.
L'Europea Mobile est très bien équipé et les cuisiniers ont tout ce qu'il faut pour nous préparer quelques classiques du chef comme le fameux cappuccino de homard à la truffe (6,50$) ou la guédille de homard (10,50$).
J'étais pour ma part ravie de retrouver dans une mini-cocotte le risotto sanguin de betteraves aux crevettes de Matane que j'adore (8,50$).
Le sundae de boeuf braisé sur aligot et mousseline de béarnaise (10,50$) peut surprendre (enfin surtout le terme sundae) mais c'était une très belle surprise, d'autant plus qu'elle est très joliment emballée.

Pour les dents sucrées, l'Européa Mobile proposera des macarons, des verrines gourmandes mais je vous conseille chaudement la crème molle avec pacanes caramélisées et sauce sucre à la crème (5$). Elle était parfaite et pas trop sucrée.

Le deuxième camion de rue est le Jerry Mobile qui sillonnera comme son grand-frère la ville pour les festivals et événements mais qu'il sera aussi possible de réserver pour des événements privés.
Lors du lancement, on nous a servi l'excellent pop corn à la truffe blanche et au parmesan du chef
et une très bonne poutine aux côtes levées BBQ.
Tous les prix incluent "taxes et sourires". Si vous tombez sur l'un de ces 2 camions, foncez, c'est l'occasion de très bien manger à petit prix! 
Et si vous n'avez pas la patience d'attendre de les croiser, vous pouvez les retrouver le 6 mai au lancement de la 5ème saison des Premiers Vendredis qui réunissent une fois par mois sur l'Esplanade du Parc Olympique près de 60 food trucks. C'est un rendez-vous!

lundi 25 avril 2016

Costa Rica - étape 3 - la région d'Uvita

Après deux nuits à Quepos pour visiter le parc national Manuel Antonio, nous reprenons la route pour atteindre Ojochal, plus au sud. 80 km de bonne route proche de la côte Pacifique.

Sur le chemin, nous passons vite fait par Playa Dominical, très réputée pour ses vagues et ses écoles de surf. Vu qu'il est encore tôt, nous ne ferons que nous balader sur la plage assez sauvage.
La plage est équipée de poubelles de tri sélectif. C'est donc l'occasion de vous dire que le Costa Rica est un pays très propre. Rares sont les déchets au bord des routes, et même dans les petites villes. On a même croisé des personnes se baladant sur une route de campagne qui ramassaient les quelques déchets qu'elles trouvaient. Il faut par contre avouer qu'à San José, la capitale, le constat n'est pas tout à fait le même.

Un peu après Uvita, nous nous arrêtons à Playa Tortuga. Une plage très sauvage, au bout d'une piste d'environ 3 km.

La plage est très belle, complémentent déserte. Nous nous sommes donc baignés dans une mer peu profonde, chaude, avec au loin, le chant des perroquets.
Petit repas de ceviche avec vue sur la forêt tropicale avant de reprendre la route, et d'aller nous rafraîchir dans une cascade, au pied des montagnes d'Ojochal.
À l'entrée de cette cascade privée (4 USD par personne pour pouvoir traverser la propriété), le chien des propriétaires, Peter, nous accueille chaleureusement et nous accompagne le long du petit sentier.
Au bout d'une centaine de mètres, nous tombons donc sur cette petite cascade, avec un petit bassin à ses pieds. L'eau est vraiment fraîche, mais c'est tellement bon, surtout sur nos beaux coups de soleil.
Le jardin sur le chemin de la cascade arbore de jolies fleurs.
Après cette journée aquatique, nous nous rendons dans notre hébergement du soir "Maison sous les arbres", propriété de Québécois. Notre maisonnette, placée dans un grand jardin luxuriant, est parfaite : cuisinette, terrasse dehors avec moustiquaire, jolie piscine. Une belle étape que nous vous conseillons.
Une belle journée où nous aurons profité du paysage côtier, d'une plage sauvage et d'une cascade où l'eau fraîche nous aura permis d'oublier les températures caniculaires.

 By Frank ;-)


Notre itinéraire de 14 jours, étape par étape :
Étape 3 : Uvita et sa région
Étape 4 : Jaco
Étape 7 : le volcan Arenal
 

samedi 23 avril 2016

Expérience VIP du spectacle LUZIA du Cirque du Soleil

Le spectacle LUZIA est le tout nouveau spectacle du Cirque du Soleil qu'on peut voir du 21 avril au 17 juillet sous le grand chapiteau installé sur le Vieux-Port de Montréal.
Je ne vous parlerai pas du spectacle car je ne l'ai pas encore vu, par contre j'ai été invitée à vivre l'expérience VIP. Si vous avez envie de vous faire plaisir (et en avez les moyens), c'est une très belle expérience à vivre en complément du spectacle. Les prix des billets réguliers pour LUZIA vont de 44$ (en 4e catégorie) à 180$ tandis que pour les billets VIP, il vous faudra compter de 260 à 315$.
Pour ce prix-là, vous aurez un billet pour un siège très bien placé juste devant la scène avec le programme du spectacle et un cadeau, une place de stationnement et vous pourrez arriver une heure avant le spectacle pour profiter du bar ouvert et de délicieuses bouchées dans une tente VIP. Celle-ci est également ouverte pendant l'entracte.
En entrant dans la tente VIP, ambiance tamisée et serveuse qui nous invite à nous servir une flûte dans sa robe.
LUZIA est un spectacle "inspiré par la richesse de la culture mexicaine" et le traiteur qui officie Agnus Dei s'en est également inspiré pour une partie de son menu. Regardez comme tout ceci est appétissant et joliment présenté : 
Verrines avec guacamole, poivrons et fleur... oui, nous avons mangé la fleur!
Croquettes de plantain et courgette avec sauce curry
Incontournables tartares de bœuf et saumon
Macarons salés avec un gros coup de cœur pour celui au chorizo, un peu moins pour celui au chimichurri... 
L'autre bouchée que j'ai adorée est la pieuvre rouge à la téquila, une belle surprise.
Des asperges vertes enrobées de chocolat présentées sur de petits arbres. Si le mélange surprend au début, j'ai trouvé ça pas mal du tout ensuite...
Du gravlax de saumon aussi bien proposé par de souriantes serveuses coiffées de fleurs, comment refuser...
Bouchées de boudin et chorizo
Crème brûlée de polenta
Concombres farcis d'une sorte de bruschetta
On se demandait ce qui allait bien pouvoir nous être proposé à la station plat par le chef...
et bien c'était une paella! Une recette revisitée avec poulet, moules, palourdes, crevettes mais aussi petits pois, maïs et tortillas!
Pendant tout le cocktail, le bar est ouvert avec vin rouge, vin blanc (pinot gris ou chardonnay), mousseux mais aussi softs pour les plus sages.
Quant à la table des desserts, elle est colorée et superbe, présentée façon dentelle mexicaine. Elle nous invite à papillonner parmi les couleurs pour déguster guimauves, macarons, cupcakes et bonbons.
On peut également s'amuser au tourniquet à sorbets
en faisant son mini-cornet citron, mangue, rhubarbe ou même les 3!
Ce volet restauration par le Traiteur montréalais Agnus Dei est très réussi et créatif, nous faisant véritablement voyager et découvrir de nouvelles saveurs. 

Luzia - Forfait VIP
Vieux-Port de Montréal
Du 21 avril au 17 juillet 2016