lundi 28 février 2011

J'aime la visite...

... Et quand la visite est une pâtissière qui vient avec des macarons au citron (recette Ladurée), on lui demande de revenir très vite!

dimanche 27 février 2011

Nuit blanche dans le Sud-Ouest

Hier soir, j'ai pu profiter des animations de la Nuit blanche sans aller bien loin. C'est la 8ème édition de la Nuit blanche à Montréal mais la 1ère année que notre arrondissement y participe.

Comme Frank travaillait pour l'occasion je suis allée l'encourager au centre culturel Georges-Vanier.
Atelier pompons pour Harricana qui a marché très fort.
Bien au chaud, j'ai pu apprécier le feu d'artifice tiré au Vieux Port. 
Dans la salle d'à côté, j'ai assisté à 3 prestations :

- Mélane, chanteuse jazzy qui reprend des standards français. 
- Tango.
- Percussions et danse africaine avec une danseuse assez épatante.
Avec toutes ces vibrations, le bébé a été excité pendant plusieurs heures mais ça ne l'a pas décidé à sortir!

samedi 26 février 2011

Hockey au Centre Bell

Préambule : attention, ce post est rédigé par quelqu'un qui ne connaît absolument rien au hockey, donc merci aux fans de s'abstenir de rire...

Comme c'est l'occasion qui fait le larron, nous sommes allés voir hier soir notre premier match de hockey au Centre Bell.
Les Bulldogs de Hamilton (club-école des Canadiens de Montréal) jouaient contre les Phantoms d'Adirondack (club-école de l'équipe de Philadelphie).

En effet, pourquoi faire simple? Quand l'équipe des Canadiens a besoin d'un remplaçant, elle fait appel à un joueur des Bulldogs qui se trouve à Hamilton, en Ontario, à "seulement" 7 heures de route de Montréal.
Bref, on commence par un tour de piste avec des étirements.
Des sponsors (comme la bière Molson) envoient au bazooka dans la foule des cadeaux, ce qui donne parfois lieu à des crêpages de chignons...
Nous avons eu droit à l'hymne national canadien "Ô Canada" et à l'hymne américain.
A vos marques, prêts, partez! Le palet est lancé et nous voilà partis pour 3 périodes de 20 minutes + le temps des pénalités.
Petite baston autorisée en cours de route car ça défoule, sous l'oeil des arbitres. Tant qu'ils ne sont pas sur la glace et qu'il n'y a pas de sang, on laisse faire... ça crée l'animation! Les 2 bagarreurs ont juste droit à 5 minutes de punition.
Période terminée, on fait rentrer les pitounes sous l'oeil admiratif du public alcoolisé à la bière Molson bien sûr!
Dans les couloirs, la mascotte Youppi se fait prendre en photo avec les enfants. En effet, c'est très familial comme sortie et on croise des bébés de 6 mois aux grands-pères de 80 ans.
Ce n'est pas simplement du sport mais un vrai show à l'américaine. Aucun temps mort, dès qu'il y a le moindre petit battement, on balance de la musique à la mode à tue-tête et on l'arrête 10 secondes plus tard pour que les joueurs reprennent. Des bandeaux lumineux nous incitent à faire du bruit.
Sur la glace, 5 joueurs et 1 gardien par équipe et ça tourne très vite car les joueurs sont remplacés en plein jeu, parfois toutes les 30 secondes, par d'autres joueurs qui enjambent le banc de touche.
Parmi les 14 809 spectateurs d'hier soir et grâce au zoom, on pouvait surveiller les copains... les reconnaîtrez-vous?
Et toujours pas question de s'ennuyer, on filme le public et on décerne des cadeaux : au plus ridicule comme ce monsieur tout droit sorti du bureau qui nous fait un magnifique rodéo ou au plus beau sourire.
Cerise sur le sundae : on nous sort Miss Québec et Miss Canada! Moi je préfère l'animatrice...
Score final : les Bulldogs ont gagné 4 à 1, tout le monde est content car je ne crois pas avoir croisé un seul supporter des Phantoms!
A prendre comme un vrai spectacle, j'ai adoré l'expérience mais vous ne me verrez quand même pas à chaque match au Centre Bell!

jeudi 24 février 2011

Lola Rosa

Une fois n'est pas coutume : nous sommes allés manger chez Lola Rosa, un restaurant végétarien dans le quartier de l'Université McGill... et c'était délicieux!
Une carte bien appétissante avec un burger au chanvre que je ne manquerai pas de tester lors d'une prochaine visite...  Des prix doux et une ambiance chaleureuse dans ce petit restaurant où on mange sur des tables anciennes avec tiroirs dans lesquels on trouve des trésors laissés par de précédents clients.
Côté cuisine, les produits sont vraiment très frais : lasagnes aux épinards et 3 fromages ou fajitas à l'avocat :
Sans parler des desserts comme ce cheesecake très onctueux à l'ananas ou de la succulente tarte aux citrons.
Et cocorico, ce restaurant marche très fort et est tenu par des Français depuis 6 ans!

lundi 21 février 2011

Desperate housewife

Premier jour de ma nouvelle vie de "Desperate housewife"!

A 3 semaines du terme prévu il était temps que je m'arrête car physiquement ça devenait difficile même si psychologiquement j'aurais aimé continuer, n'ayant pas l'âme d'une femme au foyer.

Ce qui est bien ici c'est qu'on décide de quand on s'arrête et le régime de prestations est vraiment très intéressant. On peut choisir :

- le régime de base qui offre des prestations moins élevées mais pendant plus longtemps : au total 55 semaines pour le père et la mère (30 semaines à 70% de son revenu et 25 semaines à 55%).

- le régime particulier qui offre des prestations plus élevées mais moins longtemps : au total 43 semaines pour le père et la mère payées à 75% de son revenu.

Nous avons choisi le régime particulier avec 35 semaines pour moi et 8 semaines pour Frank. Et comme je n'arrête pas de vous répéter que j'ai un employeur de rêve : il me verse pendant mes 35 semaines un complément de 15% pour atteindre 90% de mon revenu!

Me voilà donc à attendre bien sagement la délivrance et je ne reprendrai le travail que le 7 novembre 2011.

Ce qui me rassure c'est que je vais quand même être pas mal occupée : une naissance, un déménagement en juin, 2 festivals (les Francos et le Festival du jazz), 2 mois en France et en Italie et une garderie à trouver pour le 1er novembre!

Elles, nous, Toi, moi & café

Hier, nous avons réussi à faire sortir les 2 Gwen de leur cher Plateau pour venir découvrir notre quartier (Canal Lachine, marché Atwater) et bruncher au Toi, moi & café.
Un choix impressionnant de cafés et chocolats chauds et des brunchs très bons même s'ils manquent peut-être d'un peu d'originalité. En tout cas, le restaurant ne désemplit pas!

samedi 19 février 2011

Fromages et Brasserie T!

Samedi gourmand avec La fête des fromages d'ici au Complexe Desjardins pour mettre en appétit.
Une cinquantaine de fromages en micro-portions que nous font découvrir directement les producteurs.
Il faut reconnaître qu'il y a de très bons fromages québécois et nous sommes tous repartis avec quelques achats...

Et comme plat de résistance : la Brasserie T! qui se trouve au bord de la place des festivals et qui figurait depuis son ouverture, le 25 juin 2010, sur ma "to-do list".

Un petit restaurant design, très lumineux et tout en long où il faut réserver sa table quelques jours à l'avance car la réputation du chef Normand Laprise (fondateur du célèbre restaurant Toqué!, l'un des meilleurs restaurants de Montréal) n'est plus à faire.

Une carte brasserie simple, abordable, avec des produits de qualité. Mention spéciale pour le saumon à l'aneth et sa salade de fenouil : 
Pour digérer, Frank et moi sommes allés faire trempette dans la piscine juste à côté de chez nous qui vient de ré-ouvrir après plus de 2 ans de travaux.

Ben l'Oncle Soul : on en redemande

Hier soir, nous sommes allés voir Ben l'Oncle Soul au Club Soda.
L'avantage d'aller voir un concert enceinte de 8 mois 1/2, est que j'ai eu droit à une table VIP et des chaises.
Mes accompagnateurs étaient bien contents d'en profiter aussi!
Nous avons découvert Ben aux Francofolies 2010 et avions adoré : son style des années 60, sa voix, ses reprises, son énergie, ses 2 choristes hommes qui sont dixit Frank "directement sortis d'une pub Lacoste", sa musique et particulièrement les cuivres.
A 26 ans, Ben l'Oncle Soul a remporté en France il y a quelques jours le trophée de la révélation scène de l’année aux Victoires de la musique et il le mérite.
Et la bonne nouvelle c'est qu'il revient en juin à Montréal!

jeudi 17 février 2011

Nabila drôlement libre

Hier soir nous sommes allés au Lion d'or pour assister au rodage du spectacle de Nabila avant qu'elle se produise au Théatre Saint-Denis début mars.
Nous ne connaissions pas cette humoriste tunisienne de 46 ans qui vit au Québec depuis 15 ans et qui est bourrée d'énergie.

Nabila Ben Youssef est quelqu'un qui se mouille : elle aborde des sujets délicats comme la politique ou se moque notamment des accomodements raisonnables québécois concernant le voile ou la burqa. Pourquoi changer de pays si c'est pour vivre comme dans son pays d'origine? En bonne athée, elle défend la liberté, s'en prend ouvertement aux extrêmistes religieux et tous y passent : musulmans mais aussi catholiques et juifs.

Nabila danse également très bien et nous a beaucoup fait rire avec sa danse du poteau (pole dance), grande mode du moment.

2 heures de rire sans temps mort, c'est bon pour le moral!